24-09-12

Syrie, champ de bataille médiatique

US.drone.attack.jpg

Le jeu de puissances comme l’Arabie saoudite, les Etats-Unis ou la Turquie relève plus de la propagande que de l’information.  Et il est clair que la souveraineté nationale n'est pas reconnue.  En ce sens, il serait intéressant de réexaminer la décolonisation...

----

Histoire de la Décolonisation

1898, 12 juin: La première indépendance des Philippines

Tandis que les Etats-Unis entrent en guerre contre l'Espagne, les Philippines, archipel d'Asie du Sud-Est, proclament leur indépendance. Les Philippines étaient sous domination espagnole depuis 1565. Mais, les Etats-Unis ne reconnaîtront pas cette indépendance et réprimeront durement les révoltes indépendantistes menées par Emilio Aguinaldo. L'autonomie sera accordée en 1934 et l'indépendance ne deviendra effective qu'en 1946.

1902, 20 mai: Création d'une République cubaine

Après quatre ans d'occupation, le gouverneur militaire américain Leonard Wood confie l'administration de l'île au premier président de la République, Tomas Estrada Palma. Cuba restera en fait dominée économiquement et militairement par les Etats-Unis. En 1959, le dictateur Batista, soutenu par les Etats-Unis, sera renversé par des révolutionnaires et Fidel Castro prendra le pouvoir. En représailles, les Etats-Unis imposeront un blocus économique à l'île.

1903, 3 novembre: L'indépendance de Panama

Libéré de la tutelle espagnole en 1821, le Panamá fait sécession d'avec la Colombie. Les Etats-Unis qui souhaitent y percer un canal pour relier les océans Atlantique et Pacifique, ont soutenu les indépendantistes. Ainsi, ils obtiennent par traité la concession de la zone du canal. Les travaux avaient commencé en 1881 par Ferdinand de Lesseps qui fit faillite. La zone du canal ne reviendra sous souveraineté panaméenne qu'en 1999.

1918, 30 novembre: L’Islande devient un état souverain

Rattachée au Danemark depuis 1380, l’Islande acquiert enfin sa souveraineté, bien que le roi du Danemark demeure encore roi d’Islande. C’est là un grand pas vers l’indépendance définitive, qui sera établie en 1944. Déjà, depuis 1904, le pays bénéficiait d’une certaine autonomie quant à sa politique intérieure. L’occupation allemande au Danemark, et britannique en Islande, marquera également une rupture entre les deux états.

1921, 6 décembre: Création d'un état libre d'Irlande

Le premier ministre britannique David Lloyd George et deux délégués du "Sinn Fein", Griffith et Collins signent le traité de Londres. Il stipule que l'Irlande sera désormais partagée en deux zones. Le sud, l'Eire, devient un dominion de la couronne d'Angleterre tout en restant indépendant. Les six comtés de Nord-Est, l'Ulster, demeurent intégralement possession britannique. Suite à la signature de ce traité, appelé aussi traité de Downing Street, les Irlandais se diviseront entre les unionistes de l'Ulster et les indépendantistes.

1922, 28 février: Fin du protectorat anglais sur l'Egypte

Sous la pression du mouvement indépendantiste égyptien, le gouvernement britannique proclame la fin du protectorat qu'il avait instauré officiellement en 1914 sur l'Egypte. La Grande-Bretagne dominait déjà le territoire depuis 1882. Le pays acquière son indépendance, mais son autonomie reste toute relative. En effet, certains domaines, tels que la sécurité sur le canal de Suez, la défense et la protection des intérêts étrangers, demeurent réservés à la couronne britannique. Après l'abolition du protectorat, l'Egypte deviendra un royaume, et le sultan Fouad Ier se proclamera roi. Toutefois, son indépendance ne sera effective qu'en 1936, lorsqu'un accord franco-égyptien sera conclu.
   
1930, 12 mars: Ghandi déclenche la marche du sel

Le Mahatma Gandhi entame une campagne de désobéissance civile contre le pouvoir britannique d'Inde qui impose une taxe sur le sel. Accompagné d'une poignée de disciples, il commence une longue marche appelée "marche du sel". Au cours de ses 350 km de route des villageois, des journalistes et des intellectuels se rallieront à sa cause. 24 jours après son départ Gandhi atteindra la mer où symboliquement il violera le monopole de l'Etat colonial en ramassant une poignée de sel. Le "père de la nation" indienne sera arrêté sur l'ordre du vice-roi le 5 mai.

1931, 11 décembre: Naissance du Commonwealth

Le parlement de Londres vote le Statut de Westminster qui crée le "Bristish Commonwealth of Nations". Cette communauté confère aux colonies britanniques leur indépendance. Le Canada, la fédération australienne, l'Union sud-africaine, l'Irlande, la Nouvelle-Zélande et Terre-neuve ne seront plus désormais considérés comme des dominions mais au même titre que la Grande-Bretagne, ils auront le statut de "communauté autonome".

1936, 26 août: La Grande-Bretagne reconnaît l'indépendance de l'Egypte

La Grande-Bretagne et l'Egypte signe un accord qui rend effective l'indépendance du pays. Le protectorat britannique, établi en 1914, avait déjà été supprimé en 1922, lorsque l'Egypte était devenu un royaume. Mais la Grande-Bretagne se réservait le droit de gérer la Défense et les Affaires étrangères du pays. Ses troupes restaient donc présentes sur un grande partie du territoire. Avec la signature de ce traité, elles doivent quitter la majorité du pays, à l'exception du canal de Suez. La République sera proclamée en 1953, après le coup d'Etat des "officiers libres"dirigés par Néguib et Nasser.

http://www.linternaute.com/histoire/categorie/67/a/1/2/hi...

De commentaren zijn gesloten.